Maroc9

Il s’agissait pour le Mouvement de Février 2008 de maintenir la flamme du combat contre les injustices au Cameroun, et aussi, d’informer publiquement la communauté nationale et internationale  sur les différents cas de violations des droits humains au Cameroun et attirer leur attention sur le climat délétère qui règne actuellement au Cameroun.

L’évènement annoncé du 28 février au 7 mars à Bruxelles, Douala , Paris et Rabat était une commémoration des morts lors des émeutes de février 2008 au Cameroun.

Quelques photos des cérémonies de Rabat sur ce lien