Emeutiers_Abandonnes

Les nommés : DONFACK Yannick Romain né le 28 Août 1985 à Dschang couturier, NOUMBO Bertrand né le 13 Septembre 1973 à Douala, jardinier, TSAFACK Eric né le 25 Décembre 1987 à Dschang, jardinier, KENFACK FOMETE William né le 23 Août 1990 à Dschang, jardinier et TSAFACK Jean Pierre né le 06 juin 1969, agent de surface à la Sous-préfecture de Dschang.

Tous sont toujours en détention à la prison principale de Dschang dans le département de la Menoua à l’Ouest Cameroun.

Ils ont été placée en détention préventive le 14 mars 2008 à la suite du mouvement d’insurrection provoqué par la misère au Cameroun ; beaucoup de citoyens avaient été interpellé puis relaxés quelques jours plus tard ; seul les cinq 5 malheureux susmentionnés sont restés en prison. Ils n’ont jamais été jugé pour des raisons inavouées par le Tribunal Militaire de Bafoussam.

Déclaré incompétent de les juger le 18 Décembre 2012 par le colonel NKEGNE, juge auprès du Tribunal Militaire de Bafoussam ; l’affaire est renvoyée à la Cour d’appel militaire de l’Ouest à Bafoussam le 26 juin 2014, devant le colonel Richard ETOUMAN de regrettée mémoire, qui à son tour à demandé pourquoi le juge Nkegné n’avait pas motivé le renvoi devant la Cour par une décision de justice ? Car toute action judicaire doit être motivée en faits et en droits.

Transféré de la prison centrale de Bafoussam pour la prison principale de Dschang en 2015, ils n’ont cessé de décrier la mauvaise condition de détention depuis leur transfèrement ; la prison de Dschang souffre toujours du manque d’eau et les cellules sont surpeuplés.

L’affaire pendante a été renvoyée à l’audience du 27 Juillet 2016.

MOWHA FRANKLIN, Président du FFCI

Lire la lettre du Mouvement de Février 2008 au ministre de la justice camerounaise sur ce manquement ici